Le succès dans le traitement du néoplasme est multifactoriel