Comment souscrire un prêt épargne logement ?

Qui n’a jamais rêvé d’acquérir un bien immobilier ? Avoir ses propres terrains ou sa propre maison, c’est un rêve que beaucoup de personnes veulent réaliser. A cet effet, il est possible de concrétiser plus rapidement votre projet immobilier sans avoir à épargner durant des mois ou des années. C’est possible grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat immobilier

En rehaussant votre capacité d’achat, vous pourrez acquérir votre immobilier en peu de temps. Et parmi les options qui vous sont offertes pour augmenter votre pouvoir d’achat immobilier, vous pouvez opter pour le prêt d’épargne logement. En bref, il s’agit d’une somme d’argent versé sur votre compte pour concrétiser votre projet immobilier. Pour réaliser rapidement vos souhaits, il est toutefois préférable de souscrire :

A voir aussi : Que peut-on savoir sur les finances publiques ?

  • Un prêt épargne logement
  • Un prêt immobilier. 

Concernant le prêt épargne logement, des conditions sont imposées afin de la percevoir. Le non-respect de ces conditions suffit à bannir toute possibilité de toucher la somme d’argent potentiel qui pourrait booster votre capacité d’achat immobilière. Dans cet article, on vous dit tous les détails concernant le prêt épargne logement. 

Qu’est-ce que le prêt épargne logement ?  

Source image : Pixabay

Un prêt épargne logement est un prêt dont le taux d’intérêt est contrôlé. Pour en profiter, il est nécessaire de souscrire à un plan épargne logement et d’y verser pendant 4 ans une somme d’argent régulière. Suite à cette première phase de versement d’épargne, 

Dans le meme genre : Que peut-on savoir sur les finances publiques ?

  • Le souscripteur du prêt épargne logement peut utiliser la réserve comme un produit d’épargne.
  • Il peut également décider de le clôturer. Dans ce dernier cas, il a la majorité pour faire valoir son droit à un prêt immobilier.

Le plan épargne immobilier est une solution qui s’adresse à toute personne désirant acquérir un ou des biens immobiliers. A cet effet, un parent a le plein droit de souscrire un PEL au nom d’un enfant mineur afin que ce dernier puisse profiter des mêmes droits le moment venu. Si vous êtes passionnés par ce genre de sujet ou avez besoin d’obtenir de plus amples informations sur le secteur finance et immobilier, le blog https://magazine-economie.fr/ vous intéressera certainement. 

Les conditions pour acquérir un prêt épargne logement

Pour acquérir un prêt épargne logement, il est impératif de respecter plusieurs conditions à savoir : 

  • Le maintien de la solvabilité afin de faciliter la procédure d’emprunt
  • La conservation régulière du prêt épargne logement pour 4 ans,
  • Le financement d’un achat de résidence principale ou le financement de l’amélioration de la résidence en installant une véranda, une piscine, un balcon, etc.

Le premier point est le plus important. Si le PEL accorde le droit au prêt épargne immobilier, la banque a toujours tous les droits de refuser le financement à tout moment si elle estime que l’emprunteur ne dispose pas des fonds nécessaires pour emprunter.

Les particularités du prêt épargne logement 

Un prêt immobilier est obtenu en ouvrant un compte épargne logement (CEL) : ce compte épargne nécessite un versement initial d’au moins 300 €, suivi d’un acompte d’au moins 75 € annuel.

En résumé, les prêts sur valeur domiciliaire sont inclus dans la catégorie des prêts sur valeur domiciliaire. 

  • Les bénéficiaires du PEL sont des familles qui souhaitent mettre en place un projet immobilier pour leur première habitation.
  • Il est accessible à toute personne titulaire d’un plan épargne logement ou d’un compte épargne logement (CEL).

Source image à la une : Pixabay